POUR DEVENIR UN ORATEUR CONVAINCANT…

Accueil/Blog Arcanes Conseils/POUR DEVENIR UN ORATEUR CONVAINCANT…

POUR DEVENIR UN ORATEUR CONVAINCANT…

Quelques astuces pour devenir un orateur convaincant dans sa vie professionnelle comme dans le privé que nous livre l’avocat Bertrand PERIER, auteur de l’ouvrage “la parole est un sport de combat”.

SAVOIR ADOPTER LA BONNE POSTURE

il est recommandé d’éviter toutes les positions qui enferment comme d’entourer son torse de ses bras ou bien s’asseoir au fond de sa chaise. Mieux vaut en occuper le premier tiers, voire rester debout ainsi que laisser ses mains visibles et bien regarder en face ses interlocuteurs. Il faut savoir que la posture et l’expression du visage constituent 60% du message qu’on veut faire passer.

RESPIRER PROFONDEMENT

il est également préconisé de respirer par le ventre et de remplir d’air ses poumons pour éviter de paraître essoufflés. C’est l’absence d’air dans les poumons qui amène à trembler, à rougir et à se sentir stressés.

CHASSER LES MOTS ET GESTES PARASITES

il en va de même pour les tics de langage et mots inutiles. On évite de se gratter la tête, de rajuster constamment une mèche de cheveux, de se tordre les mains car tous ces gestes parasites perturbent l’attention de son auditoire.

Les expressions comme “je veux dire”, “en fait”, “effectivement” et “euh” sont à proscrire.

APPRENDRE A MENAGER DES SILENCES

Il suffit d’une à deux secondes de silence lorsqu’on passe, par exemple, d’un constat à une recommandation pour ramener l’attention vers ses propos car le silence interpelle et, si des personnes de l’auditoire avaient le nez sur leur smartphone, ce soudain silence leur fait relever la tête.

Il faut surtout articuler et éviter un débit de paroles trop rapide.

BIEN PREPARER SA PRESTATION EN AMONT

il est important d’avoir préparé ses arguments afin de garder les plus forts pour le début et la fin, d’avoir bien identifié le message à faire passer. Prendre le temps de choisir ses mots est aussi recommandé.

Les gens dont le métier est de prendre la parole comme les avocats, les animateurs de radio, les enseignants vous parleront tous du travail en amont à réaliser qui n’est pas du tout négligeable.

DEDRAMATISER LA PRISE DE PAROLE

il faut garder à l’esprit que, la plupart du temps, son auditoire est bienveillant et qu’il aurait tout aussi peur que soi-même de prendre la parole en public.

Le plus simple est de jouer carte sur table en avouant que l’exercice n’est guère aisé, ni familier mais qu’on va tenter de faire au mieux afin d’impliquer son public dans ses propos.

Ces recommandations valent tout autant lorsqu’on a une présentation à faire devant ses collègues, patrons ou clients ou encore lors de séminaires d’entreprises, de présentations de nouveaux produits ou services à la presse.

Demeurer naturels, respirer profondément, jouer la carte de l’empathie, de la bienveillance, sourire, plaisanter si l’on est suffisamment décontractés pour s’y risquer sont des attitudes positives qui feront que le public vous sera acquis dans votre métier comme en dehors.

Par | 2018-09-20T16:05:55+00:00 8 septembre 2018|Blog Arcanes Conseils|0 commentaire