UNE PREMIERE EN BOURGOGNE, UN DRONE POUR AMELIORER LA PRODUCTIVITE DU VIGNOBLE

Home/Blog Arcanes Conseils/UNE PREMIERE EN BOURGOGNE, UN DRONE POUR AMELIORER LA PRODUCTIVITE DU VIGNOBLE

UNE PREMIERE EN BOURGOGNE, UN DRONE POUR AMELIORER LA PRODUCTIVITE DU VIGNOBLE

Bonjour à tous
« Utilisé pour permettre de doser les apports d’azote dans les cultures céréalières, le drone ne pouvait échapper à la viticulture. En sud-Bourgogne, l’outil va servir à caractériser l’état sanitaire du vignoble.
D’ici fin juin-début juillet, un drone survolera la côte chalonnaise (Saône-et-Loire) afin d’observer le cycle végétatif de la vigne. À la manœuvre, l’Aderc (l’Agence pour le développement économique de la région de Chalon-sur-Saône) et Nicéphore Cité, pôle de développement de la filière image en Bourgogne.
En avril dernier, les deux entités ont signé avec la coopérative Bourgogne du Sud un consortium de recherche mutualisé pour le lancement d’un programme recherche-développement visant à faire un état des lieux par imagerie embarquée sur des drones. Une première en Bourgogne. Et en France sous cette forme-là.
« Le concept de durabilité du vignoble est une priorité »
L’objectif est de gagner en précision et en connaissances : « Il ne s’agit pas d’établir une image du vignoble en 2014, mais bien de caractériser son état sanitaire afin de détecter le plus tôt possible les maladies (oïdium, mildiou, esca et flavescence dorée) en les cartographiant afin d’endiguer leur prolifération », souligne Romain Peteuil, directeur adjoint de l’Aderc.
« Le concept de durabilité du vignoble est une priorité tant pour les enjeux économiques qu’agronomiques et environnementaux, indique-t-on du côté du consortium. On estime que la production a perdu l’équivalent d’une récolte sur les quatre derniers cycles d’exploitation. Si diverses variables entrent en compte comme la météo et les événements climatiques, certaines pathologies – en priorité, la flavescence dorée (NDLR : un gros foyer avait été détecté en 2011 dans le vignoble de Saône-et-Loire et qui avait abouti à l’arrachage de 11 ha de vignes en 2012 puis 0,2 ha en 2013) – menacent de manière croissante les cultures, pour lesquelles les moyens actuels de lutte sont insuffisantes ou inexistantes. »

Les premiers résultats sont attendus au sortir des prochaines vendanges. Des résultats qui, engrangés au fil des mois, permettront d’imaginer des solutions destinées à améliorer la productivité du vignoble. »

Cet article de l’Yonne Républicaine nous indique à quel point le drone civil a de belles heures devant lui, notamment pour veiller à l’amélioration permanente de nos vignobles, entre autres utilisations civiles convaincantes.
Cordialement
Chantal MANTEZ
ARCANES CONSEILS 2.0
email : contact@arcanes-contacts.fr

By | 2016-02-11T21:42:06+00:00 16 juin 2014|Blog Arcanes Conseils|Commentaires fermés sur UNE PREMIERE EN BOURGOGNE, UN DRONE POUR AMELIORER LA PRODUCTIVITE DU VIGNOBLE